Spécialiste dans la refabrication d'éléments de voitures de collection
à n'importe quelle heure... un SMS
06-79-53-82-01
LIVRAISON ÉCLAIR
Livré chez vous en 48h et à partir de 2,60€
NOUVEAUX PRODUITS
Les bavettes pour Renault 4 en pré-commande
Qui sommes nous ?

2 jeunes, rencontrés sur le bord d'un circuit automobile, concurrents sur la piste dans un premier temps puis très rapidement amis en dehors. Un point commun ? La passion de l'automobile et des nouvelles technologies. En effet, tous les 2 s'adonnent à la restauration de vieilles voitures et à l'impression 3D.

Mario PELUSI, le président (18 ans) :

"J'ai eu l'occasion d'être baigné dans le monde de l'automobile dès mes premières années, j'ai alors pu goûter à la restauration de véhicule ancien en commençant par une Golf MK2 Rallye, mais aussi au sport mécanique à travers mon père qui a toujours couru. J’ai par la suite monté mon propre véhicule à l'âge de 14 ans et commencer ma propre expérience du sport automobile dès l'année suivante. Passionné de technologie, je me suis très rapidement intéressé à la conception et l’impression 3D, j’ai ensuite pris goût au domaine de l'informatique et la programmation. J'ai donc poursuivi mon cursus scolaire dans une branche rassemblant l'ensemble de mes passions, j'étudie alors dans une école d'ingénieur spécialisé dans l'automobile, l'ISAT."

Charles MONIOT, directeur général (21 ans) :

"J'ai pu commencer le sport automobile en temps que pilote à 13 ans, je vivais déjà ce sport par le biais de mes parents depuis mon plus jeune âge. J'ai arrêté la compétition lorsque j'ai obtenu mon baccalauréat pour me consacrer à mes études. C'est lors de la première année de mon DUT génie mécanique et productique que j'ai découvert l'impression 3D, par dépôt de filament dans un premier temps, et plus récemment l'impression 3D résine. Pour ma part, je développe aujourd'hui un moyen de production avec la fonderie. Côté vieilles voitures, j'ai commencé la restauration d'une Dauphine Gordini à mes 15 ans, puis d'une Renault 4TL Savane, mais quelle sera la prochaine ?"